Davos : Récapitulation

26 janvier 2016

La semaine dernière, le premier ministre et une équipe de cinq ministres ont eu quatre journées de travail très productives au Forum économique mondial de 2016, à Davos, en Suisse. Ils ont eu l’occasion d’y faire la promotion du Canada auprès de chefs d’entreprise et de dirigeants communautaires et politiques du monde entier. Les membres de la délégation canadienne ont assisté à de nombreuses séances et ont réaffirmé la nouvelle approche du gouvernement en matière de mobilisation et de promotion du Canada comme lieu d’investissement de choix – et les délégués des quatre coins du globe ont tendu l’oreille.

« Le leadership devrait être axé sur la création de débouchés pour tous. »Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du CanadaMot de bienvenue

Parmi les faits saillants de ce forum, mentionnons le mot de bienvenue du premier ministre Trudeau – qui a partagé des histoires sur les progrès sociaux du Canada et la capacité des Canadiennes et des Canadiens à reconnaître la diversité comme une source de force, et non de faiblesse –, ainsi que des débats d’experts sur la parité hommes-femmes, auxquels ont participé de jeunes leaders.

En compagnie de jeunes leaders mondiaux, Justin Trudeau débat de la façon dont une attitude avant-gardiste peut favoriser un vrai changement.

« En entretenant un dialogue constructif, nous montrons au monde entier que ces jeunes gens, tout comme le Canada, comprennent que l’adhésion au pluralisme est la clé qui permettra de bâtir des nations résilientes, confiantes, partout dans le monde. »Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du CanadaSéance avec des jeunes leaders mondiaux

Le premier ministre Justin Trudeau participe à une conférence sur la parité hommes-femmes au Forum économique mondial de 2016.

« Nous ne devrions pas avoir peur d’utiliser le mot “féministe”. Hommes et femmes devraient toujours l’employer pour se décrire à n’importe quel moment. »Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du CanadaConférence sur la parité hommes-femmes

Le premier ministre Trudeau est rentré au Canada samedi dernier pour s’attaquer aux défis qui l’attendent cette année.

Pourquoi? Parce que nous sommes en 2016.